Edition 41 / mars 2015

Gallus Screeny : des résultats parfaits avec l’imageage numérique

Le numérique est de plus en plus présent partout et les imprimeries d’étiquettes ressentent les effets de cette évolution. L’impression numérique fait concurrence aux procédés conventionnels comme la flexographie, l’offset, la typographie ou la sérigraphie. La majorité des étiquettes sont, aujourd’hui encore, produites avec des techniques analogiques. Mais grâce au numérique, la confection des formes imprimantes pour ces procédés analogiques peut être plus sûre, plus rapide et plus économique. Le marché propose plusieurs systèmes numériques CTP (Computer to Plate) qui facilitent considérablement la confection des formes imprimantes classiques. Mais quels sont les avantages de ces systèmes et quel est le plus rentable pour l’imprimeur d’étiquettes ?

Indépendance vis-à-vis des films et des produits chimiques

L’un des avantages majeurs des systèmes d’insolation numériques est leur indépendance vis-à-vis de la disponibilité des films et des produits chimiques. Pour insoler le film des formes imprimantes, il faut d’une part un film et d’autre part divers produits chimiques. Les travaux de labeur en offset (feuille et bobine) représentent, en volume, la plus grande part des machines, des supports d’impression et des consommables. Or, c’est précisément dans ce segment que les systèmes CTP sont aujourd’hui les plus utilisés et les fournisseurs classiques de systèmes Computer to Film (CTF) ont perdu leur principal débouché. Il n’est pas difficile de deviner que ces fournisseurs, confrontés à la baisse de leur clientèle, ne seront bientôt plus en mesure de proposer les films et les produits chimiques dans des conditions rentables. La sérigraphie est pratiquement le seul procédé qui nécessite encore des films. Avec la hausse constante du prix des matières premières, il ne sera bientôt plus rentable d’avoir une insoleuse de films. Les systèmes d’insolation numériques sont une solution alternative.

Augmentation de la rentabilité par la standardisation et l’automation

Les systèmes d’insolation numériques offrent encore d’autres avantages : ils permettent d’automatiser et de standardiser le prépresse. Par rapport à l’insolation indirecte par le procédé conventionnel Computer to Film (CTP), le système Computer to Plate (CTP) permet des économies importantes sur les coûts de montage et de matériau. Le CTP supprime les opérations manuelles compliquées qui sont exécutées par une machine. Lorsque la machine a été correctement paramétrée, toutes les formes imprimantes sont produites avec la même qualité. Si une erreur apparaît au cours de la confection de la forme imprimante, elle est facile à éliminer.

Qualité et sûreté de processus améliorées

Les plaques ou les clichés imagés directement permettent des impressions de meilleure qualité qu’avec l’insolation classique du film. Les bords des points de trame sont plus nets et il est possible de réaliser de plus petits points de trame car les systèmes d’insolation numérique utilisent un laser qui permet une commande extrêmement précise du rayon lumineux. Autre avantage de ces systèmes, ils limitent les altérations mécaniques du cliché ou de la plaque, comme les défauts d’insolation, la poussière ou les rayures. Le procédé numérique signifie que la forme est fabriquée sans contact. Finis les écarts à l’impression dus à différentes épaisseurs de film. Le laser du système d’insolation numérique garantit une qualité constante.

La structure d’un système d’insolation numérique

Un système d’insolation numérique comprend une source lumineuse (le laser) et un ordinateur. L’ordinateur permet de transférer les fichiers directement sur la forme imprimante au moyen du laser. Pour ce transfert, l’ordinateur convertit l’image en code binaire et commande le laser. La forme imprimante possède une couche réactive adaptée au spectre d’ondes du laser. Lorsque le rayon laser frappe cette couche, elle est soit brûlée par les rayons infrarouges (IR) ou imagée directement par les rayons ultraviolets (UV).

Insolation numérique d’un cliché sérigraphique CTP par rayonnement UV

Un spectre d’ondes optimal pour chaque forme imprimante

L’impression des étiquettes en petite laize est dominée par la flexographie, l’offset, la typographie et la sérigraphie. Ces procédés analogiques nécessitent une forme imprimante. Le transfert de l’image sur cette forme est réalisé par un laser sur la couche photosensible. Chaque couche photosensible a un spectre d’ondes sur lequel elle réagit de manière optimale. Le tableau ci-dessous indique le spectre d’onde optimal pour les différentes formes imprimantes :

Le tableau montre que le spectre d’ondes optimal n’est pas le même pour toutes les formes. L’imprimeur doit donc se demander en premier lieu quelles formes imprimantes il veut confectionner en numérique. S’il n’envisage qu’un seul type de forme, il ne devrait pas avoir de mal à trouver un système d’insolation approprié. Cette recherche se complique un peu s’il veut utiliser l’insolation numérique pour confectionner plusieurs types de formes, voire la totalité de ses formes imprimantes. Dans ce cas, il faut posséder soit plusieurs systèmes d’insolation avec un laser adapté à chacune des formes, soit un seul système d’insolation intégrant plusieurs lasers pour couvrir tous les spectres d’ondes nécessaires.

Le flux de production avec un système d’insolation numérique

La solution Gallus Screeny

Avec ses gammes Gallus Screeny, Gallus propose le plus grand choix de clichés sérigraphiques analogiques et numériques. Gallus propose la solution optimale pour tous les systèmes d’insolation commercialisés afin que l’imprimeur d’étiquettes puisse utiliser les clichés Gallus Screeny et obtenir les meilleurs résultats. Par conséquent, dans le meilleur des cas, l’imprimerie n’a besoin que d’un seul système d’insolation pour toutes les formes imprimantes (flexo, offset, typo ou sérigraphiques). L’imprimeur réalise des économies en termes d’investissement, de main-d’œuvre et de frais. Gallus est à votre disposition pour vous conseiller et vous expliquer quel est, à son avis, le système d’insolation le mieux adapté à votre entreprise.
Contactez-nous : screeny@gallus-group.com – Nous sommes là pour vous aider.


retour
Share |