Edition 40 / décembre 2014

Gallus ECS 340 – L’efficience pour le laminé pour tubes

Ces dernières années, les tubes en plastique ont connu l’une des plus fortes progressions de tous les segments de l’emballage. Les spécialistes prédisent à cet emballage flexible et sûr une place de choix pour les années à venir. Gallus a très tôt identifié cette tendance, et avec la Gallus ECS 340, il a certifié sa troisième machine pour la mise en œuvre du laminé pour tubes. Entre la Gallus RCS qui est surtout destinée au segment des tubes sophistiqués et la Gallus EM S plutôt utilisée pour les gros volumes de commandes, la Gallus ECS 340 occupe le créneau des commandes de laminés pour tubes relativement simples.

Un emballage flexible et sûr

Si le tube en plastique est encore relativement rare dans l’alimentaire, il est de plus en plus répandu pour l’emballage des produits pharmaceutiques, mais aussi des cosmétiques et des produits d’hygiène, pour lesquels il offre une alternative aux emballages rigides. La structure multicouche du laminé et le choix des différentes couches de matériaux permettent d’obtenir assez facilement des propriétés telles que l’étanchéité au gaz ou à la lumière. Le laminé permet également de doser l’application du produit ou de maîtriser son utilisation dans différentes conditions. Par rapport aux tubes moulés en aluminium ou en plastique, le laminé est très facile et économique à imprimer et à façonner, et il est peu encombrant car il se transporte à plat. Ces qualités ont conduit, ces dernières années, à une forte expansion du domaine d’utilisation du tube plastique qui a gagné d’importantes parts de marché par rapport aux autres formes d’emballage.

La production des commandes de laminé pour tubes doit son efficience en grande partie au système de transport de bande intelligent de la Gallus ECS 340.

La mise en œuvre du laminé pour tubes sur une machine à imprimer les étiquettes

Les utilisations très diversifiées du tube plastique a entraîné une grande variété de complexes laminés. Un laminé pour tubes peut compter jusqu’à cinq couches différentes qui déterminent les propriétés du tube fini. Les couches exposées au produit sont généralement en plastique et compatibles avec le produit contenu dans le tube. La couche barrière se trouve au milieu du complexe et peut également être en plastique, mais elle est souvent en aluminium ou en céramique. La couche externe du tube est choisie en fonction de l’utilisation et c’est elle qui définit la force de rappel du tube. On distingue à cet égard les tubes à retour élastique (« bounce back ») et les tubes compressibles (squeezable). L’utilisation dicte également l’épaisseur de paroi du tube, autrement dit l’épaisseur du laminé. L’épaisseur de paroi interne et externe est prévue pour que le tube puisse être soudé et relié avec la tête. Les laminés pour tubes usuels se situent dans une plage d’épaisseur de 250 à 450 microns.

La structure multicouche, variable en fonction de l’utilisation du tube, entraîne plusieurs difficultés pour l’impression car contrairement aux supports d’impression courants comme les matériaux adhésifs ou monocouches, le laminé pour tubes n’est pas optimisé pour être mis en œuvre dans une machine d’impression en ligne. En général, plus le laminé est épais, plus il est difficile de respecter le repérage pendant l’impression. Cela tient au fait que le complexe laminé, pour des raisons inhérentes à son procédé de fabrication, présente des variations d’épaisseur relativement importantes par rapport aux matériaux adhésifs. Du fait de ces variations, la tension de la bande se répartit irrégulièrement à l’intérieur du complexe laminé et les forces transversales engendrées dévient le laminé par rapport au sens de défilement de la bande.

Propriétés physiques du laminé pour tubes : la tension à l’intérieur du complexe laminé entraîne une déviation latérale de la bande du fait de la répartition irrégulière de la force.

Le laminé pour tubes se différencie considérablement d’un matériau adhésif du point de vue des caractéristiques d’allongement. Contrairement aux supports d’impression adhésifs, le laminé pour tubes se déforme dès qu’il est soumis à des tensions de bande très faibles et il nécessite donc un système de transport très étudié.

La troisième grande difficulté que pose la mise en œuvre du laminé pour tubes tient à la surface du matériau. Celle-ci n’est pas bien adaptée à l’impression et au façonnage, et elle requiert un prétraitement spécial. Il faut également prendre soigneusement en compte la question de la migration des composants de l’encre car la couche interne du laminé entre en contact avec la couche externe imprimée lors de l’enroulage.

La Gallus ECS 340 pour les tubes de produits de commodité

La  Gallus ECS 340 est synonyme d’efficience maximale et de coûts très bas pour la fabrication d’étiquettes de commodité. Ces qualités exceptionnelles bénéficient désormais aussi à l’impression des laminés pour tubes grâce à l’optimisation de la machine pour ce type de matériau.

Le passage de bande court – pas plus de 1,1 m entre deux groupes imprimeurs – combiné à un revêtement spécial de tous les rouleaux de renvoi garantit le transport stable du laminé dans la machine et évite les problèmes de repérage transversal pendant l’impression, sans nécessiter de dispositifs de réglage latéral de la bande supplémentaires. Le parcours de la bande extrêmement court réduit considérablement la gâche, ce qui est d’autant plus appréciable que le laminé pour tubes coûte cher. En plus de ces caractéristiques constructives, le système de transport de bande intelligent de la Gallus ECS 340 contribue lui aussi à la précision de l’impression des laminés pour tubes et à la réduction de la gâche. L’imprimeur définit et enregistre facilement et rapidement les paramètres sur l’écran tactile du pupitre de commande mobile de la Gallus ECS 340. Un système de traitement corona puissant et un dispositif de dépoussiérage de la bande par contact sont disponibles pour le prétraitement de surface du laminé pour tubes. Des unités antistatiques actives peuvent être utilisées pour empêcher la charge électrostatique du laminé. Le séchage par air chaud proposé en option permet l’application d’une couche première à base aqueuse ou d’un vernis approprié pour empêcher la migration par décalque.

Au total, les propriétaires d’une Gallus ECS 340 dotée du « Pack pour tubes » certifié disposent d’un équipement qui leur permet de mettre en œuvre des laminés pour tubes avec une efficience maximale et à très bas coûts. Pour toutes questions concernant l’impression des laminés pour tubes sur les machines Gallus, adressez-vous à votre partenaire Gallus régional ou contactez-nous par le formulaire de contact.


retour
Share |