Edition 40 / décembre 2014

L’avenir numérique et la Gallus DCS 340

Le rideau est tombé sur la présentation en première mondiale du prototype de la Gallus DCS 340 (DCS = Digital Converting System) pendant les Gallus Innovation Days 2014. Le prototype présenté devant plus de 700 visiteurs intéressés possède la plateforme de transport de bande de la Gallus ECS 340, la machine d’impression flexo éprouvée et appréciée des professionnels. Le prototype de la Gallus DCS 340 était configuré de la manière suivante :

Préparation de la bande en amont

• Unité de déroulage
• Dépoussiéreur de bande
• Station corona
• Deux stations flexo pour le prétraitement, en option, des supports spéciaux ou pour des effets spéciaux, comme des couleurs fluo ou un blanc très opaque lorsque l’opacité obtenue en impression numérique est insuffisante.

Module d’impression numérique

• Module d’impression jet d’encre UV par « goutte à la demande », avec entretien intégré de la tête d’impression

   - Impression jusqu’à 8 couleurs 
   - Impression numérique en blanc + CMJN et orange
   - Séchage intermédiaire (« pinning ») pour une impression régulière et de qualité
   - Séchage à coeur sur le rouleau de refroidissement – pour les supports sensibles à la température
   - Système de contrôle complet pour une qualité fiable

Procédés d’ennoblissement et de façonnage en Aval

• Station d’impression flexo utilisée comme module de vernissage pour le vernissage à façon ou le pelliculage
• Unité de découpe semi-rotative avec refendeuse de bande
• Table de contrôle facilitant le prélèvement d’échantillons
• Double dispositif d’enroulage pour des changements de jobs rapides

Avec sa résolution native de 1200 dpi, une vitesse d’impression de 50 m/min et une très grande précision de repérage, la nouvelle génération de machines d’impression numérique de Gallus offre une productivité, une flexibilité et une qualité inégalées à ce jour.

Le Digital Converting System Gallus DCS 340 offre la productivité éprouvée en un seul passage – du support d’impression à la bobine finie, prête à expédier ou à conditionner pour la livraison.

La nouvelle machine intégrera uniquement les procédés d’impression et de façonnage conventionnels qui permettent de produire rentablement les petits tirages, comme par exemple la découpe semi-rotative. L’objectif final de ce système DCS innovant de Gallus est le suivant :

Intégrer à un niveau inédit la flexibilité du numérique et la productivité éprouvée des procédés conventionnels

Des encres quadri supplémentaires (p. ex. des stations flexo ou offset comme dans les machines d’impression mixte) ne sont nécessaires que si le module d’impression numérique n’est pas en mesure de fournir une qualité satisfaisante.

Or, grâce à la technologie jet d’encre innovante de Fujifilm, ce n’est pas le cas sur la Gallus DCS 340 qui assure une résolution native de 1200 x 1200 dpi à une vitesse d’impression de 50 m/min, quels que soient le nombre de couleurs ou la résolution choisie. Avec une taille de goutte de 2 pl qui autorise plus de 200 nuances de gris pour une linéature de 70 l/cm avec le système Prinect Digital Frontend, l’imprimeur obtient une authentique impression numérique en qualité offset qui se prête donc aux petites lettres, aux traits fins et aux dégradés subtils jusqu’à zéro. Mais ce n’est pas tout : Heidelberg et Gallus ont développé leur propre procédé pour empêcher le manque de buses ou pour surveiller le fonctionnement des buses et compenser les buses manquantes dans l’image par des processus commandés par le logiciel. En empêchant les défauts d’impression et en supprimant les restrictions qualitatives qui pesaient jusqu’à présent sur l’impression à jet d’encre dans les conditions de production, ce système fournit des résultats de premier ordre. Les concepteurs avaient pour mission de développer un système d’impression numérique offrant une fiabilité et une productivité inégalées. Pour atteindre cet objectif ambitieux, Gallus s’est allié à deux partenaires extrêmement compétents : Heidelberg et Fujifilm. Avec Gallus, l’imprimeur dispose d’un partenaire de confiance pour l’impression numérique. Le SAV performant de Gallus l’aidera à maintenir la Gallus DCS 340 au niveau de productivité actuel des machines proposées.

« Nous serions heureux de vous accueillir à Labelexpo en 2015 car nous travaillons sans relâche à renforcer notre position de leader de l’impression des étiquettes. Nous voulons vous permettre de passer à l’impression numérique aisément et efficacement en vous apportant toute la sécurité et le soutien nécessaires », explique Martin Leonhard, responsable Business Development Digital chez Gallus.

Martin Leonhard, responsable Business Development Digital chez Gallus, est convaincu que la Gallus DCS 340 est appelée à un grand succès.

À partir de notre prochain numéro de Gallus in Touch et jusqu’à la Labelexpo de 2015, nous vous proposerons une série d’articles sur le thème « Maintenant le numérique » qui vous apporteront des informations techniques sur notre nouveau système d’impression numérique en ligne Gallus DCS 340.


retour
Share |